Comment ça marche? Comment un drone mesure-t-il?

Avec un drone, vous survolez un motif sur le terrain et prenez des photos à une distance régulière afin qu’elles se chevauchent. Le logiciel AiroCollect utilise une technologie appelée photogrammétrie pour créer un modèle 2D et 3D à partir de ces images. Le logiciel recherchera dans toutes les images les caractéristiques communes. Parce que ces caractéristiques sont vues sous des angles différents (à cause du chevauchement des images), le logiciel peut calculer l’emplacement de ces points en 3 dimensions. Cela nécessite une certaine puissance de calcul, que Airobot a résolue en effectuant ces calculs dans le cloud.

Quelle précision puis-je atteindre?

Lorsque nous parlons de « précision », nous devons faire une distinction entre « précision absolue » et « précision relative ».
La précision absolue est l’erreur sur les coordonnées d’un point de l’orthophoto par rapport au même point sur une carte ou mesurée par un arpenteur-géomètre. La précision relative est l’erreur sur la distance mesurée entre deux points de l’orthophoto. Cela a un impact sur les surfaces, les distances et les angles que vous mesurez dans l’orthophoto.

Vous êtes principalement intéressé par les surfaces ? (par exemple pour une nouvelle terrasse ou pelouse) et les distances par rapport à une maison, vous pouvez utiliser un DJI MINI 2. La précision relative du résultat sera de l’ordre du centimètre. La précision absolue peut être de quelques mètres car le MINI2 n’a pas de GPS précis à bord. Par exemple, vous mesurerez exactement la taille d’une tuile de 60×60, mais les coordonnées s’écartent de ce qu’un arpenteur-géomètre mesurera.

Aussi pour mesurer des toitures ou pour se faire une idée du volume d’un tas de terre, la précision relative obtenue avec un MINI2 est suffisante.

Avez-vous besoin d’une meilleure précision absolue ? Nous recommandons ensuite d’utiliser un Phantom 4 RTK, avec ou sans points de contrôle au sol. Avec les images prises avec un Phantom4 RTK, la précision absolue attendue sera inférieure à 5 cm. Combiné avec 2-3 points de contrôle au sol, il est possible d’obtenir 1-3cm.

Quels avantages a-t-il à utiliser un drone RTK (par exemple un Phantom4 RTK)?

RTK est une technologie permettant de calculer une position précise au centimètre à l’aide de signaux GNSS et de corrections provenant d’une station de base. Parce que la position des photos du drone est plus précise, la précision absolue du résultat sera également bien meilleure. (Généralement <5 cm sans points de contrôle au sol) Avec un Phantom4 RTK, vous pouvez également créer de meilleurs modèles 3D de façades, car vous pouvez voler à plusieurs altitudes pour prendre des images.

Les données enregistrées avec un Phantom4 RTK traitent également beaucoup plus rapidement dans le logiciel AiroCollect, ce qui est beaucoup plus intéressant pour les grandes surfaces ou si vous volez beaucoup.

Via une connexion de données mobile, votre drone peut recevoir des corrections RTK de fournisseurs comme FLEPOS (Flandre), Walcors (Wallonie), 06-GPS (NL)…

Comment créer un compte?

Sur airocollect.com, vous pouvez acheter un abonnement. Pour l’instant, nous allons créer votre compte manuellement après votre achat. Ensuite, nous vous contacterons, répondrons à toutes vos questions et nous assurerons que vous avez accès au logiciel où vous pouvez télécharger vos images.

Puis-je traiter les résultats dans un autre outil logiciel?

Oui, vous pouvez facilement importer l’orthophoto (.jpeg, .tiff) dans Autocad, Vectorworks, Helixcad, QGIS, Orbit en anderen. Dans certains outils, vous devrez peut-être redimensionner l’image car ils n’utilisent pas toutes les informations du logiciel AiroCollect.

Les Fichiers 3D-Collada (.dae) vous permettent d’importer directement dans Sketchup.

Que dois-je faire pour être conforme à la loi?

Depuis le 1er janvier 2021, une nouvelle législation européenne sur les drones est applicable, ce qui facilite le pilotage de petits drones.

Pour la Belgique vous pouvez trouver toutes les informations sur ce site du gouvernement: https://mobilit.belgium.be/nl/luchtvaart/drones/nieuwe_regelgeving

Puis-je piloter un DJI MINI2? Ai-je besoin d’une formation spécifique?

Un DJI Mini2 relève de la catégorie « ouvert » (https://mobilit.belgium.be/nl/luchtvaart/drones/nieuwe_regelgeving/categorie_open) et de la sous-catégorie A1.

Pour la Belgique :

Il n’y a pas de formation spécifique requise pour les drones de moins de 250gr, mais il est recommandé de suivre le cours en ligne gratuit proposé par le CAA belge pour les vols A1/A3 (lien)

Vous pouvez trouver plus d’informations sur :

https://mobilit.belgium.be/fr/transport_aerien/drones/nouvelle_legislation/categorie_open
https://mobilit.belgium.be/fr/transport_aerien/drones/nouvelle_legislation/formations_et_examens

 

Puis-je piloter un DJI Phantom4? Ai-je besoin d’une formation spécifique?

Si vous souhaitez faire voler votre Phantom4 RTK au-dessus de zones inhabitées, il relèvera de la sous-catégorie ouverte A3.  (https://mobilit.belgium.be/nl/luchtvaart/drones/nieuwe_regelgeving/categorie_open). Si vous souhaitez également opérer dans des zones résidentielles, cela relèvera de la sous-catégorie ouverte A2.

Pour la Belgique :

Pour A3, vous devrez suivre un cours en ligne gratuit et passer un examen en ligne. Pour A2, vous devrez déclarer avoir suivi une formation pratique. De plus, vous devrez passer un examen écrit supplémentaire au CAA de Bruxelles.

Plus d’informations sur le site du CAA : (https://mobilit.belgium.be/nl/luchtvaart/drones/nieuwe_regelgeving/categorie_open/pilote

Où puis-je voler?

Avant chaque vol, il est recommandé de vérifier s’il existe des règles spécifiques pour voler à cet endroit spécifique.

Pour la Belgique :

Plus d’informations sur ces « géozones » peuvent être trouvées ici :

https://mobilit.belgium.be/nl/luchtvaart/drones/nieuwe_regelgeving/zones_geographiques

https://map.droneguide.be/

Pour la Luxembourg :

Plus d’informations sur ces « géozones » peuvent être trouvées ici :

https://dac.gouvernement.lu/en/drones/geozones.html

Qu’en est-il de la vie privée?

Si vous prenez des images avec votre drone au-dessus d’une propriété privée, vous devrez respecter la vie privée des personnes que vous survolez. Vous feriez donc mieux de demander l’autorisation du propriétaire du terrain avant de démarrer votre vol. Les règles relatives à la protection des données personnelles (RGPD) sont également applicables.

 

MINI 2 Android App